Chantier interrompu, promoteur en difficulté financière, permis de construire annulé suite aux recours des riverains… Les dangers de la vente en l’état futur d’achèvement (on parle de « Vefa ») ne manquent pas, d’autant qu’il existe beaucoup d’intermédiaires douteux dans ce secteur d’activité extrêmement atomisé (on dénombre près de 9.000 promoteurs privés sur le territoire), où ce ne sont pas des appartements « en dur » que l’on achète, mais seulement des projets de construction établis sur papier.

Alors, comme 85% des candidats à l’accession dans le neuf, n’hésitez pas à utiliser les outils de recherche disponibles sur Internet pour sécuriser votre choix. Les portails spécialisés vous permettent de comparer toutes les offres disponibles sur le marché pour les mois à venir, ville par ville, les sites des promoteurs de connaître leurs programmes dans le détail. Rendez-vous également sur place, même si le chantier n’a pas encore démarré, sans oublier de faire un détour de quelques heures par les services d’urbanisme de la mairie, afin de vérifier la qualité de l’environnement de votre future résidence.

INTERNET

Les informations y sont plus sérieuses que celles qui sont affichées sur les panneaux. Sur les belles affiches placardées sur les palissades des chantiers ou publiées dans les journaux, les résidences présentées semblent paradisiaques. Mais si vous voulez des informations sérieuses sur les programmes susceptibles de vous intéresser, filez plutôt sur Internet. Les sites sont nombreux (lire ci-dessous), qu’il s’agisse de ceux de grands groupes de construction immobilière (Cogedim, Promogim, Nexity, Bouygues, Kaufman & Broad…), de concurrents locaux ou de portails présentant les offres de différents promoteurs, comme Seloger Neuf ou Explorimmo. Le niveau des renseignements varie d’un site à l’autre, certains se bornant à donner les informations de base (prix, adresse…), tandis que d’autres entrent davantage dans les détails. Et si vous voulez vraiment en savoir plus, adressez-vous directement aux promoteurs.

  • Les sites internet à visiter pour dénicher son appartement neuf

Les plates-formes généralistes disposent du plus grand choix de programmes. Seul inconvénient, elles ne donnent souvent accès qu’à des informations de base : prix du bien, surface, étage et adresse de l’immeuble. Les sites des promoteurs sont plus complets. Beaucoup fournissent les plans du bâtiment et des appartements, ainsi que celui du quartier, en indiquant la localisation des équipements publics (hôpitaux, crèches…) et des transports en commun. A l’inverse, certains sites comme SeLoger Neuf sont totalement orientés vers la mise à disposition de toutes ces informations via des cartographies et des points d’intérêts, ce qui n’est pas le cas, loin de là, de tous les sites promoteurs.