Comparer les biens

Assurance emprunteur : les règles d’or pour obtenir un meilleur taux

Assurance emprunteur : les règles d’or pour obtenir un meilleur taux

Le taux de l’assurance de prêt varie selon votre profil d’emprunteur, le montant et la durée de votre crédit immobilier mais aussi selon l’organisme chez qui vous souscrirez votre contrat d’assurance. Les tarifs peuvent varier du simple au triple. Soyez donc vigilant et comparez les propositions.

Si vous empruntez pour acquérir un bien immobilier, il y a de fortes chances pour que l’organisme prêteur exige que vous souscriviez une assurance couvrant les risques liés au décès, à l’incapacité, à l’invalidité et à la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). Si vous n’êtes pas en mesure de régler les mensualités de remboursement de votre crédit, l’assurance emprunteur prendra alors le relais.

Son taux varie en fonction de votre profil d’emprunteur, du montant et de la durée de votre crédit immobilier mais aussi de l’organisme chez qui vous souscrirez votre contrat. Et bonne nouvelle, vous êtes en droit de le choisir. Profitez-en !

Assurance de crédit immobilier : les conseils en vidéo

Maël Bernier, Directrice de la communication du courtier immobilier Meilleurtaux.com revient dans les Clés de l’immo sur l’intérêt de comparer les contrats d’assurance de prêt immobilier.

Soyez au clair sur vos droits

« Il est très important de connaître la loi et ses droits, déclare Astrid Cousin, porte-parole de Magnolia.fr. Les trois textes dont il faut prendre connaissance sont la Loi Lagarde, la Loi Hamon et l’amendement Bourquin ».

Un petit rappel s’impose ?

  • La loi Lagarde de 2010 a instauré la possibilité pour l’emprunteur de choisir librement l’assurance de son prêt immobilier, notamment en s’adressant à un organisme autre que celui de sa banque ;
  • En 2014, la loi Hamon donne le droit de résilier son contrat d’assurance dans les douze premiers mois ayant suivi la signature de l’offre de prêt ;
  • Depuis le 1er janvier 2018, avec l’entrée en vigueur de l’amendement Bourquin, il est possible de résilier son assurance tous les ans (le niveau de garanties proposé par le nouveau contrat doit être au moins équivalent).

Abordez le sujet de l’assurance emprunteur dès le départ

Au moment où vous serez face à votre banquier pour aborder le sujet du crédit immobilier, il est très important d’évoquer également celui de l’assurance emprunteur.

« Il vaut mieux connaître rapidement la position du banquier, indique Astrid Cousin. Est-il ouvert à la souscription d’une assurance emprunteur ailleurs ou au contraire peu enclin à favoriser une telle option ? Il est important d’échanger avec votre conseiller avant que tous ses calculs – incluant une assurance groupe – n’aient été réalisés. Sinon, un nouveau calcul sera nécessaire et vous perdrez un temps précieux. »

Comparez le Taux Effectif Annuel de l’Assurance (TAEA), c’est à dire l’indicateur, en pourcentage, du coût de l’assurance, ramené au montant du prêt. Évitez les offres basées sur une cotisation qui est la même pendant toute la durée du prêt et privilégiez des contrats liés au capital restant dû, dont la prime va baisser tous les ans

Comparez les offres et choisissez l’offre le meilleur taux

Vous trouverez de nombreux outils en ligne pour vous aider à comparer les offres.

«Il ne faut absolument pas négliger cette démarche car l’assurance de prêt représente 30% du coût du crédit immobilier et le taux d’une assurance emprunteur peut varier du simple au triple. Nous encourageons à comparer les offres et à ne pas garder l’assurance souscrite auprès de sa banque, qui prend 70 à 80 % de marge sur ce type de produit », poursuit Astrid Cousin.

Source : lefigaro.immobilier.fr

Anciens articles

Quel placement immobilier selon votre âge ?

À chaque âge son lot de projets. Et avoir un logement en est un de taille, qu'il s'agisse de...

Continuer la lecture

6 astuces pour obtenir le meilleur taux pour votre crédit immobilier

La recherche du crédit immobilier est une étape clé pour votre projet immobilier. Il va falloir...

Continuer la lecture

Pourquoi et comment renégocier son crédit immobilier ?

Depuis ce début 2019, les taux d’intérêts des crédits immobiliers sont historiquement bas....

Continuer la lecture

Rejoindre la discussion