Comparer les biens

Immobilier : à Paris, le prix moyen met le cap sur les 9400 euros le m²

Immobilier : à Paris, le prix moyen met le cap sur les 9400 euros le m²

INFOGRAPHIES – Les prix de l’immobilier à Paris et en Ile-de-France poursuivent leur hausse : + 7,5% en un an dans la capitale et +5,3% dans la région francilienne. Et ça va continuer à en croire les notaires.

En un an, les prix ont grimpé de 7,5% à Paris, selon les notaires (chiffres arrêtés à mai 2018). En moyenne, vous devez débourser 9230 euros par m² pour vous loger dans la capitale. En Ile-de-France, la hausse est légèrement moins élevée: +5,3% en un an, à 5800 euros par m² (voir nos infographies ci-dessous). Des fortes progressions mais qui tendent à s’estomper depuis le début de l’année. Ainsi, sur les trois premiers mois de l’année, les prix n’ont grimpé «que» de 1,5% par rapport au dernier trimestre 2017, selon les notaires.

» LIRE AUSSI – Immobilier: découvrez en détail l’évolution des prix à Paris depuis 5 ans

C’est la confirmation de l’accalmie annoncée en janvier dernier, après une année 2017 record pour le marché immobilier français (968.000 ventes enregistrées). Même constat pour les transactions à Paris comme en Ile-de-France. Le volume de ventes a chuté de 9% dans la capitale (8940 ventes) au premier trimestre 2018 comparé aux trois premiers mois de l’année 2017 et de 7% dans la région francilienne (41.790 ventes).

 

 

Et pour la suite? Le prix moyen à Paris devrait grimper à 9420 euros par m², en septembre prochain, soit une hausse sur trois de 5,3% sur un an et de 2% sur les trois précédents mois, selon les données issues des avant-contrats signés par les notaires. La tendance à la hausse des prix parisiens devrait donc se poursuivre mais de manière moins soutenue. «Dans le reste de la région, les augmentations annuelles de prix de septembre 2017 à septembre 2018 devraient être faibles», expliquent les notaires.

» LIRE AUSSI – Acheter un logement devient de plus en plus difficile pour les ménages

Les hausses annuelles du prix des appartements seraient ramenées à +0,8% pour la petite couronne et +0,3% pour la grande couronne. En banlieue, les prix des maisons anciennes devraient augmenter modérément de 1,9% en un an d’ici fin septembre 2018, de manière homogène entre la petite et la grande couronne (respectivement +1,8% et +1,9%).

Source : Le figaro.fr de

Anciens articles

Immobilier : comment réussir son achat dans le neuf

Dispositif Pinel, prêt à taux zéro, TVA réduite… l’achat d’un bien neuf comporte des...

Continuer la lecture

Immobilier : la moitié des acheteurs ont moins de 40 ans

A Paris, les ouvriers et les employés sont exclus du marché. Les classes moyennes suivent le...

Continuer la lecture

Immobilier parisien : les choix des cadres

A Paris comme en banlieue, cadres et dirigeants n'achètent pas n'importe où. Les notaires ont...

Continuer la lecture

Rejoindre la discussion