IMMOBILIER Ile de France: Rentrée 2021

Quitter Paris, un souhait que nombres d’habitants de la capitale ont en tête et que les plus chanceux ont réalisé. En effet, depuis le début de la crise sanitaire la demande d’habitation en Petite et Grande Couronne a explosé. Ce qui n’est pas étonnant car le prix d’une maison avec jardin à 15 minutes de Paris vaut le même prix qu’un appartement 3/4 pièces dans Paris centre. La recherche d’un bien en Ile-de-France a fortement augmenté contrairement à celle d’un bien dans Paris intramuros. Effectivement, les départements proches de l’Île-de-France sont en tête des recherches. Les Parisiens se ruent sur les biens calmes avec jardin ou terrasses éloignés de la capitale bruyante et obstruée.

Cela entraine une baisse du prix de l’immobilier (-1,5% sur 12 mois) à Paris tandis que celui-ci augmente considérablement dans la grande banlieue Parisienne (+ 8,3 %) et dans la proche banlieue (+5,3 %). En petite Couronne d’Île de France il y a une nette hausse du prix des appartements anciens. Actuellement, les propriétaires signent en moyenne pour 5570 €/m², soit 200€ de plus du m² des biens qui ont été achetés de juillet à septembre 2021. Notamment dans les Hauts-de-Seine où les acheteurs doivent s’attendre à une hausse du prix au m2 de +3,50 %.

Les confinements et le télétravail ont suscité chez de nombreuses personnes un désir d’espace et de verdure, ils se sont donc naturellement dirigés vers les maisons. Elles connaissent donc une plus forte augmentation des prix que celui des appartements. Les maisons anciennes sont très prisées dans la Grande Couronne d’Île-de-France avec un prix médiant de 325 900 € contre 308 200 € de mars à mai, soit une hausse 5,74 % en 3 mois.

En définitive, les prix de l’immobilier ancien en région parisienne battent des records et pourraient continuer d’augmenter en prenant compte que ce sont les Parisiens les plus aisés qui quittent la capitale pour la couronne et qui déterminent le prix d’un bien selon leurs moyens.

Les différents confinements ont eu un impact important sur les décisions d’achat des acheteurs, qui ont quitté les grandes métropoles au profit du périurbain. Au troisième trimestre 2021, les ventes sans négociation en grande couronne sont proportionnellement plus importantes qu’à Paris (36% contre 31%) tandis que c’était le contraire au premier trimestre 2020. On peut donc dire que le rapport de force s’est inversé entre Paris et sa banlieue. Paris devient une ville d’investissement et de pied-à-terre. Certaines personnes choisissent même de transformer leur résidence secondaire situé en périphérie de Paris en résidence principale. Il y a une réelle redéfinition de la qualité de vie même si certains employés et ouvriers Parisiens quittent la région non pas par choix mais par obligation (manque de moyens).

Situés dans les Hauts de Seine (Puteaux, Courbevoie et Neuilly-sur-Seine), nos agences immobilières Sans Vis-à-Vis sont spécialisées dans la vente et location de biens avec vue dégagée, panoramique et à l’abris des regards indiscrets. Notre promesse est de vous offrir une vue dégagée à plus de 40m face au séjour. Le groupe propose de l’immobilier à Paris et en région Parisienne. Avec un concept est innovant et unique, venez découvrir nos biens immobiliers d’Ile-de-France sur notre site https://www.sansvisavis.com/ .

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer