Comparer les biens

Pourquoi et comment renégocier son crédit immobilier ?

Pourquoi et comment renégocier son crédit immobilier ?

Depuis ce début 2019, les taux d’intérêts des crédits immobiliers sont historiquement bas. Vous avez contracté un crédit immobilier et vous souhaitez le renégocier au regard de la conjoncture du marché ? Avez-vous toutes les conditions requises ? Et négocier oui, mais à quel prix ? Vous trouverez ici les trucs et astuces pour comprendre pourquoi et comment renégocier son crédit immobilier.

Pourquoi renégocier son crédit immobilier ?

La renégociation est l’action de renégocier son taux de crédit immobilier en cours. Le moment idéal pour ce faire est le premier tiers de la durée globale de votre prêt. Selon les courtiers et conseillers bancaires, un prêt à un taux plus élevé que 3,5% représente un “manque à gagner” et donc gagne à être renégocié.

Premièrement, en quoi est-ce utile de renégocier son prêt ? Il faut que cela ait un intérêt pour vous ! Renégocier son crédit immobilier permet de :

  • faire des économies
  • renégocier son prêt si la part des intérêts est plus élevée que celle du capital

En effet, un prêt est constitué de :

  • taux d’intérêts
  • du capital souscrit

Si votre part d’intérêts est plus élevée que votre part de capital, alors vous ne tirez aucun avantage de ce prêt.

Quelles sont les conditions pour renégocier son crédit immobilier ?

Les conditions pour renégocier votre prêt sont les suivantes :

  • état actuel de votre crédit
  • état de votre situation bancaire
  • vérifier votre taux d’endettement
  • écart entre les taux d’intérêts des deux crédits
  • ce qu’il vous reste à payer
  • L’état actuel de votre crédit

Il est plus intéressant de renégocier son crédit immobilier durant le premier tiers de la durée globale de votre prêt. De même, vous devez vérifier ce qu’il vous reste à payer sur votre prêt. Pour renégocier, le minimum de ce qu’il reste à rembourser doit être supérieur à 50 000 € sur votre prêt actuel pour pouvoir le renégocier.

  • L’état actuel de votre situation bancaire

Vous devez justifier d’une situation bancaire saine afin de pouvoir renégocier convenablement et d’avoir un argument de poids. Pour ce faire, vous devez vous munir de justificatifs tels que les revenus mensuels et les charges que vous devez payer chaque mois.

  • Vérifier votre taux d’endettement

Afin de renégocier, vous devez vérifier que ce nouveau crédit rentrera dans les cordes. En d’autres termes, que votre taux d’endettement ne dépasse pas 33% de vos charges mensuelles. Voici le calcul : Taux d’endettement = (Total des mensualités * 100) / salaire net.

  • Vérifier l’écart entre les taux d’intérêts des deux crédits

Pour renégocier votre crédit immobilier, le taux d’intérêts de votre futur crédit doit être d’au moins un point inférieur au taux actuel. Par exemple, si vous avez souscrit un crédit à un taux de 2,60%, le futur crédit devra avoir un taux d’intérêts au maximum à 1,60%.

Comparer le taux immobilier pratiqué sur le marché

Afin de faire un maximum d’économies, il est conseillé de se renseigner sur les taux immobiliers pratiqués du moment afin de renégocier au meilleur taux votre crédit immobilier. Depuis début 2019, les taux sont sans cesse révisés à la baisse. Une aubaine pour celui qui est prêt à négocier ! Pour regarder quelles banques pratiquent les meilleurs taux immobiliers, vous pouvez passer par un courtier en ligne ou bien effectuer une simulation de votre crédit immobilier.

Comment renégocier son crédit immobilier ?

Pour renégocier votre crédit immobilier, deux solutions :

  • soit vous réduisez vos mensualités
  • soit vous réduisez la durée de votre crédit immobilier

En d’autres termes, vous renégociez votre crédit immobilier soit pour obtenir plus de pouvoir d’achat mensuel soit pour rembourser plus vite !

Quand renégocier son prêt ?

Deux situations sont possibles pour renégocier son prêt :

  • soit vous renégociez votre prêt sans changer de banque
  • soit vous renégociez votre prêt en vous faisant racheter votre crédit par un autre organisme bancaire et on appelle cela du rachat de crédit
  • Renégocier son prêt sans changer de banque

Cette démarche n’engendre pas de frais ni de paperasses administratives. Il suffit de prendre rendez-vous avec son banquier et d’engager la négociation. Assurez-vous que vous avez un bon profil client. La banque a peu à y gagner. Il faut donc préparer ses arguments.

Cette négociation peut être vaine.

  • Le rachat de crédit

Si votre banque actuelle a refusé, vous pouvez vous tourner vers un autre établissement bancaire, en étudiant le tableau d’amortissement que celle-ci propose. En revanche, on ne parlera plus de renégociation de crédit mais de rachat de crédit. Attention, pour cette démarche, vous aurez des frais :

  • frais de dossiers
  • frais de garanties
  • frais de remboursements anticipés (plus d’informations ici)

Les derniers conseils

Pour résumer, voici les étapes à suivre pour renégocier son crédit immobilier :

  • renégocier avec sa banque actuelle, si elle refuse
  • changer de banque et opérer pour un rachat de crédit
  • mettre les banques en concurrence afin d’obtenir le rachat de votre crédit au meilleur taux possible
  • si vous n’avez pas l’âme d’un négociateur, faire appel à un courtier

Nota bene : Vous pouvez renégocier ou faire racheter votre prêt autant de fois que vous le souhaitez.

 

Anciens articles

Quel placement immobilier selon votre âge ?

À chaque âge son lot de projets. Et avoir un logement en est un de taille, qu'il s'agisse de...

Continuer la lecture

Assurance emprunteur : les règles d’or pour obtenir un meilleur taux

Le taux de l’assurance de prêt varie selon votre profil d’emprunteur, le montant et la durée...

Continuer la lecture

6 astuces pour obtenir le meilleur taux pour votre crédit immobilier

La recherche du crédit immobilier est une étape clé pour votre projet immobilier. Il va falloir...

Continuer la lecture

Rejoindre la discussion